En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité et d'utilisation des cookies.

OK
FR
PT EN ES
Programmer un appel web

Programmer un appel web

Remplissez vos coordonnées et nous vous contacterons pour programmer l'appel web
*Champs à remplir obligatoirement

La base d'imposition maltaise pour des personnes physiques résidentes et domiciliées à Malte repose sur le revenu global. Dans le cas de personnes uniquement résidentes ou domiciliées à Malte, l'imposition ne porte que sur les revenus obtenus à Malte ou envoyés vers Malte et les plus-values obtenues à Malte. Une imposition minimum de 5 000 € / an sur les revenus obtenus en dehors de Malte qui ne sont pas envoyés vers Malte et sur les plus-values obtenues en dehors de Malte, envoyées ou non vers Malte, est demandée.

Le taux d’imposition est progressif et s’élève au maximum à 35 %. Malte est parvenue à attirer de nombreux expatriés au cours des dernières années, à travers un certain nombre de régimes spéciaux très favorables, qui offrent un taux fixe de 15 % :

 

Programme de résidence (EU / EEE / Suisse)

Les personnes physiques provenant de l'UE (à l'exception de Malte), de l'EEE ou de la Suisse et non domiciliées à Malte peuvent s'inscrire à ce programme et ainsi bénéficier d'un régime spécial d'imposition sur le revenu obtenu à l'étranger et envoyé vers Malte à un taux fixe de 15 %, avec la possibilité d'actionner les mécanismes visant à éliminer la double imposition internationale.

Les conditions et exigences suivantes devront être cumulativement remplies :

  • Ne pas être domiciliées à Malte ;
  • Être citoyens de pays de l'EU / EEE / Suisse (ne pas être de nationalité maltaise) ;
  • Recevoir des revenus réguliers et suffisants pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur foyer ;
  • Posséder ou avoir en location un bien immobilier qualifié à Malte ; un bien immobilier étant considéré comme qualifié si :
    • la valeur d'achat >= 275 000 €
    • la valeur annuelle de la location >= 9 600 €
    • le bénéficiaire occupe le bien immobilier comme résidence principale
    • le bien immobilier n'est pas partagé avec d'autres individus, autres que des membres de la famille
  • Être couverts par une mutuelle de santé ;
  • Ne pas bénéficier d'un autre régime d'imposition spéciale ;
  • Être en possession d'un document de voyage valable ;
  • Parler couramment le maltais ou l'anglais ;
  • Être des personnes aptes et intègres ;
  • Verser une taxe d'immatriculation de 6 000 €.

Les individus qui remplissent ces conditions, après avoir obtenu le statut respectif, sont taxés à un taux fixe de 15 % sur le revenu obtenu à l'étranger et envoyé vers Malte, avec la possibilité d'accéder aux mécanismes internationaux visant à éliminer la double imposition. Ces individus seront soumis à une imposition minimum à Malte de 15 000 € ; somme qui devra être payée, au plus tard, jusqu'au 30 avril de chaque année.

Les revenus obtenus à Malte seront taxés au taux normal de 35 %.

 

Ce régime d'imposition spéciale cessera d'être applicable si l'individu :

  • Obtient la nationalité maltaise ou celle d'un pays tiers ;
  • Cesse de posséder un bien immobilier qualifié ;
  • Obtient le statut de « résident permanent » (en vertu de la libre circulation des citoyens de l'UE) ;
  • Cesse d'être couvert par une mutuelle de santé ou cesse de percevoir des revenus stables ;
  • Voit son séjour à Malte être considéré comme ne relevant pas de l'intérêt général ;
  • Réside dans une autre juridiction plus de 183 jours par an.

 

Programme de résidence global

Les personnes physiques qui remplissent les conditions du Programme de résidence global (PRG) sont taxées à un taux fixe de 15 % sur le revenu obtenu à l'étranger et envoyé vers Malte, avec la possibilité d'accéder aux mécanismes internationaux visant à éliminer la double imposition. Ces individus seront soumis à une imposition minimum à Malte de 15 000 € ; somme qui devra être payée, au plus tard, jusqu'au 30 avril de chaque année.

Les revenus obtenus à Malte seront taxés au taux normal de 35 %.

Ce programme est disponible pour des personnes physiques qui, de manière cumulative :

  • Ont la nationalité de pays tiers (ne sont pas des citoyens de pays de l'UE / EEE / Suisse) ;
  • Ne détiennent pas le statut de « résident de longue durée » à Malte ;
  • N'ont pas résidé de manière légale et continue à Malte pendant 5 ans ;
  • Détiennent ou ont en location un bien immobilier qualifié à Malte ; un bien immobilier étant considéré comme qualifié si :
    • la valeur d'achat >= 275 000 €
    • la valeur annuelle de la location >= 9 600 €
  • Ne bénéficient pas d'autres régimes d'imposition spéciale ;
  • Reçoivent des revenus réguliers et suffisants pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur foyer ;
  • Sont munis d'un document de transport valable ;
  • Sont couverts par une mutuelle de santé ;
  • Parler couramment le maltais ou l'anglais ;
  • Être des personnes aptes et intègres ;
  • Verser une taxe d'immatriculation de 6 000 €.

 

Ce régime d'imposition spéciale cessera d'être applicable à la personne physique :

  • Si elle obtient la nationalité maltaise, suisse ou celle d'un autre pays de l'EEE ;
  • Si elle cesse de posséder un bien immobilier qualifié ;
  • Si elle obtient le statut de « résident de longue durée » ;
  • Si elle cesse d'être couverte par une mutuelle de santé ;
  • Si son séjour à Malte est considéré comme ne relevant pas de l'intérêt général ;
  • Si elle réside dans une autre juridiction plus de 183 jours par an.

 

Régime visant à attirer des cadres hautement qualifiés

Malte a créé un régime fiscal spécial pour attirer des cadres qualifiés, en vue d'encourager 2 secteurs clés pour le développement du pays : les services financiers et l'e-gaming. Ce régime stipule que les revenus du travail sont taxés à un taux fixe de 15 % à des personnes physiques qui, de manière cumulative :

  • Ne sont pas domiciliées à Malte ;
  • Obtiennent des revenus de travail dépendant à Malte relatifs à l'exercice d'une fonction importante éligible au sein d'une entreprise autorisée ou reconnue par les régulateurs du secteur financier ou du secteur du jeu (MFSA ou LGA) s'élevant à 75 000 € / an au moins ;
  • Sont dotées des qualifications et de l'expérience professionnelle nécessaires ;
  • Reçoivent des revenus réguliers et suffisants pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur foyer ;
  • Résident dans une habitation considérée comme adéquate ;
  • Sont munies d'un document de transport valable ;
  • Sont couvertes par une mutuelle de santé.

Les revenus du travail sont taxés à un taux fixe de 15% pour une durée maximum de 5 ans (citoyens UE / EEE / Suisse) ou de 4 ans (autres pays).

Sécurité sociale à Malte

Comment pouvons-nous vous aider ?

NEWCO est une entreprise de services professionnels spécialisée dans l’opérationnalisation d’investissement étranger au Portugal et à Malte. Avec 30 ans d'expérience, nous sommes votre guichet unique pour les services d'investissement et de relocalisation au Portugal ou à Malte.

Contactez-nous